FLAMMARION

Sociologie des maladies mentales [1965]
"Champs" n° 21, 1965, 314 p.

  La sociologie psychiatrique est née en France, mais elle s'est développée surtout aux États-Unis, où elle occupe de très nombreux chercheurs. Il a paru utile de donner au public français un aperçu de cette science, de son objet, de son histoire, de ses méthodes, des travaux qui lui sont consacrés et de faire un examen critique de ses premiers résultats.
   Il ressort de la Sociologie des maladies mentales que le problème de la sociogenèse des psychoses reste sans doute encore ouvert, mais que l'on ne peut cependant comprendre la maladie mentale ou le malade mental sans tenir compte de la société dans laquelle l'une et l'autre s'intègrent. Si la "folie" peut avoir des causes purement organiques, il n'en reste pas moins vrai qu'elle est un fait social, dans le sens que Durkheim donnait à ce mot ; et que, par conséquent, elle relève d'un traitement sociologique autant que d'un traitement psychiatrique.